Nature du travail

Un spécialiste des machines : Le conducteur de machines agricoles pilote tout type d'engins. Il connaît parfaitement leurs caractéristiques techniques et mécaniques.

 

Mécanicien et réparateur : Son rôle est de veiller au bon fonctionnement des équipements, et de les réparer si besoin. Il réalise l'entretien courant et tient à jour les documents de suivi du matériel. Il effectue les réglages et mises au point. Il entretien les outils, range et nettoie l'atelier et participe à la gestion des stocks.

Compétences requises

Polyvalence et efficacité : De plus en plus, les machines demandent des compétences pointues en mécanique, soudure, électronique, informatique sans oublier les compétences en agronomie et en élevage.

Les sens en éveil : Le sens de l'observation tout comme le respect des règles d'hygiène et de sécurité sont indispensables.

Adaptation et performance : En cas de panne, le conducteur doit agir rapidement. De la performance de son travail vont découler des rendements très variés.

Un œil avisé : Expert en agroéquipement, le conducteur de machines agricoles choisit le matériel, en négocie le prix. Il en vérifie la conformité à la livraison.

connaissance des règles de sécurité : Les activités doivent s'exercer dans le strict respect des règles d'hygiène et de sécurité.

Le conducteur de machines agricoles peut travailler comme salarié ou indépendant dans une exploitation agricole, dans une coopérative d'utilisation de matériel agricole, une entreprise de travaux agricoles ou une collectivité territoriale.

Accès au métier

La complexité des machines et outils utilisés demande des niveaux de qualification allant  du baccalauréat professionnel Agroéquipement au certificat de spécialisation Tracteurs et machines agricoles : utilisation et maintenance et au BTSA Génie des équipements agricoles.