Nature du travail

  • Elevage des animaux: L'ouvrier d'élevage peut élever des animaux en système intensif (porcs, volailles) ou  semi-extensif (élevage bovin)
  • Préparation de l'alimentation : Quel que soit le mode d'élevage, l'ouvrier sera chargé de la préparation de la nourriture et de sa distribution. Le calcul des rations, tout comme la distribution pourra se faire de façon informatisée ou manuelle.
  • Surveillance : L'ouvrier devra surveiller l'état sanitaire des animaux, la qualité des conditions d'élevage (température, ventilation...)  ainsi que celle des bâtiments et machines/outils. 
  • Exécution des consignes : L'ouvrier qualifié travaille sous l'autorité du responsable de l'exploitation. Il doit être en mesure de comprendre et d'exécuter les tâches qui lui sont confiées et de rendre compte du travail réalisé.

Compétences et qualité requises

  • Techniques : L'ouvrier qualifié doit apporter le plus grand soin dans la manipulation des matériels et des animaux dont il doit s'occuper.
  • Physiques : Une bonne condition physique est requise, en particulier lors de la manipulation de gros animaux (parage d'onglons, drogage,..).
  • Relationnelles : L'ouvrier qualifié est régulièrement en contact avec son employeur, il peut également l'être avec des conseillers techniques, vétérinaires, inséminateurs...
  • Observation : Il doit régulièrement observer l'état sanitaire du troupeau et repérer toutes les anomalies qu'il devra immédiatement signaler  à l'agriculteur.

Lieu d'exercice

L'ouvrier peut travailler sur une exploitation, dans un groupement d'exploitations, pour un groupement d'employeurs, sur des élevages liés à des centres d'expérimentation et de recherche.

Selon le type d'élevage, le travail peut se faire en plein air ou en stabulation et bâtiments d'élevage (pour les élevages intensifs).

Accès au métier

 

 

Les CAP Métiers de l'Agriculture et Agriculture des Régions Chaudes (ARC) productions animales ainsi que les BPA Travaux de la Production Animale donnent accès au métier.