Un enseignant disposant d’un tiers-temps ingénieur coordonne le suivi des expérimentations et en particulier celui relatif à la canne à sucre et au maraîchage. Il participe également aux actions de développement de la biodiversité.

Valorisation de la matière organiqe

L’essai porte sur la valorisation des différentes formes de matières organiques sur deux cultures fourragères : le chloris et brachiaria.

Le suivi fourrager sera poursuivi. Il sera complété par l’étude de l’aspect microbiologique du sol.

CANECOH

Cette action pilotée par eRcane a pour objectif de définir des systèmes de cultures économes en produits phytosanitaires et réduire l’impact environnemental de la culture.

 Cet essai, porte sur 4 parcelles de la variété R579 et 4 parcelles de la variété R582.

Les objectifs des différents protocoles sont d’analyser la maîtrise de l’enherbement, les rendements, la richesse en sucre et les aspects économiques.

 L’objectif final est de réduire l’usage des herbicides de synthèse de 50 % par des stratégies de gestion de l’enherbement co-construites avec les partenaires.

ECOCANNE

Conduite par le CIRAD, l’expérimentation a pour objectif de mettre au point des innovations techniques permettant la mise en œuvre d’une stratégie agroécologique intégrée de lutte contre l’enherbement par utilisation de plantes de couverture et par l’épaillage.

RESCAM

 RÉSEAU D’EXPÉRIMENTATION DE SYSTÈMES DE CULTURES AGRO-ÉCOLOGIQUES MARAÎCHERS

 Cette action est menée par l’ARMEFLHOR, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture, le CIRAD, la FDGDON et les EPL de SAINT JOSEPH et SAINT PAUL.

La durée de cette expérimentation est de 3 ans avec prolongation possible de 3 ans.

L’objectif de cet essai est de raisonner un système de cultures permettant de réduire la pression des parasites sur les plantes en créant des espaces de biodiversité (bandes fleuries) pour diminuer la fréquence des traitements phytosanitaires. 

L'Agroécologie

L’agroécologie et le programme « enseigner à produire autrement » sont les priorités du Ministère de l’agriculture. Le lycée et l’exploitation se sont naturellement inscrits dans ces démarches pour former les agriculteurs de demain. Les équipes pédagogiques sont impliquées pour enseigner et mettre en œuvre la transition agro écologique.

Un journal de bord est édité tous les 2 mois et retrace les différentes actions développées. Vous pouvez les retrouver en cliquant